La structure fonctionnelle et hiérarchique de l’entreprise

Après avoir traité la notion de fonction pour la structure hiérarchique de Fayol, on va traiter la perception de Taylor qui a critiqué cette structure en indiquant que logiquement tout chef est censé avoir tout le savoir qu’il faut et d’une manière élargie pour qu’il soit le chef de ses subordonnés ce qui dépasse la capacité d’un être humain.
Taylor propose une autre forme de structure appelée structure fonctionnelle permettant à tout subordonné d’être en relation avec divers chefs, chacun dispose d’une autorité précise et ayant liaison avec son domaine d’expertise et on parle ainsi de l’autorité fonctionnelle.
Les avantages de la structure fonctionnelle sont comme suit :

  • La distinction entre les actions de planification de celles d’exécution,
  • Avancement de compétence des responsables dans leur spécialité limitée,
  • Economie d’échelles des moyens puisqu’ils deviennent concentrés sur un seul service.

Les inconvénients de la structure fonctionnelle sont comme suit :

  • Dispersion de l’autorité et de responsabilité entre autant de responsables,
  • La mise en attente et en coordination entre les chefs est assez difficile puisque chaque chef perçoit l’entreprise en se référant à sa fonction,
  • Fort risque à ce que certaines taches restent non réalisées : chaque chef considère que l’autre s’en chargera,
  • Les entreprises n’adoptent pas concrètement les structures fonctionnelles mais plutôt recourent à la fusion de la structure fonctionnelle avec celle hiérarchique.

La structure hiérarchique fonctionnelle constitue une structure aidant à prendre les décisions en faisant une séparation entre les fonctions opérationnelles et les fonctions de décision stratégique.
La structure hiérarchique fonctionnelle fonctionne suivant une suite de concepts qu’on définit dans ce qui suit :

  • La distinction entre les taches d’ordre et les taches de conseil,
  • La fonction de commandement est prise en charge par la structure hiérarchique,
  • La mise en œuvre d’un pole comportant des spécialistes qui se chargent de la mission de conseil en direction de toute la structure.

La structure hiérarchique avec état major :

Ce type de structure tente de regrouper les avantages et les désavantages des deux structures de base à savoir la structure hiérarchique et la structure fonctionnelle.
Cette structure s’appuie sur deux concepts basiques :

  • Une centrale de commandement qui consiste à ce que chaque subordonné est soumis à un seul responsable,
  • Le recours aux spécialistes afin de préparer les décisions et le suivi de la bonne application.

De cette façon, on déduit que la structure hiérarchique avec état major se décline en deux types d’organes :

  • Les ORGANES HIERARCHIQUES qui se jouissent, à eux seuls, de l’autorité raison pour laquelle ils sont placés en première place,
  • Les ORGANES D’ETAT-MAJOR qui sont situés en deuxième position après les organes hiérarchiques, les organes d’état major disposent de la tache de conseil, de planification, de préparation et de suivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.