La représentation de la structure de l’entreprise avec l’organigramme

On définit la structure de l’entreprise comme étant un ensemble de textes qui visent à organiser son fonctionnement : fiches de postes du travail, chartes, précision des documents à employer, les règles à mettre en vigueur et ainsi de suite.
Puisque l’ensemble de ces fiches sont séparés et assez nombreux, il est quasi difficile d’avoir une idée globale et complète sur la structure de l’entreprise et c’est justement le rôle de l’organigramme.
On définit l’organigramme comme étant un schéma mettant en relation l’ensemble des données importantes de la structure et du fonctionnement de la dite entreprise. Cet organigramme répond à trois objectifs :

  • Document d’information pour le personnel et toute personne tierce,
  • Document nécessaire pour faire l’analyse de la structure : on peut étudier les relations existantes entre les services, analyser les procédures utilisées …
  • Trouver les défaillances (oublis / interférences) et suggérer les bonnes solutions après avoir lancé un critique objectif et constructif.

Chaque organigramme est censé faire une représentation complète de la structure de l’entreprise en détail en utilisant des figures symboliques (toute personne/service est représenté par un cercle, rectangle ou autres) sans oublier les traits pour marquer les relations qui lient entre les organes qui la composent. L’organigramme prend plusieurs modèles dont on définit quelques uns dans ce qui suit :

L’ORGANIGRAMME NORMALISE

Il s’agit d’un modèle d’organigramme développé par l’AFNOR. Cet organigramme se développe de haut en bas, tout trait est attribué à un seul membre ou à un service donc la ligne ne peut englober les 2 personnes. Sachez que l’organigramme normalisé se décline en plusieurs manières :

  • l’organigramme en bannière,
  • l’organigramme replié,
  • l’organigramme circulaire.

L’ORGANIGRAMME EN BANNIÈRE

Nommé également le râteau, on parle du modèle le plus reconnu. On représente l’ensemble des services avec des rectangles. Chaque service se décline en une suite d’organes, la hauteur d’un rectangle traduit le niveau hiérarchique du service. Pour chaque rectangle, on mentionne le nom de responsable du service ainsi que ses taches.

L’ORGANIGRAMME CIRCULAIRE

Cet organigramme met en valeur une direction suivant les objectifs tracés. Il se présente en 3 zones de concentration ayant des objectifs de court, moyen ou long terme suivant sa distance du centre. Toute zone peut mettre en distinction trois fonctions à savoir l’exploitation, la gestion et la direction sous divers délais.

L’ORGANIGRAMME EN TRÈFLE

Ce modèle d’organigramme met en égalité la direction dans l’ensemble des niveaux hiérarchiques et permet de séparer 4 sortes de fonctions à savoir l’exploitation, la gestion, le financement et le prévisionnel.

L’ORGANIGRAMME PLANÉTAIRE

Avec cet organigramme, on conclue que toute unité dispose de ses services et sa direction générale. Par ailleurs, il y a des relations entre les unités non centrales avec la direction. De ce fait, on constate la valeur de la décentralisation et les délégations sur pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *