La finalité de l’entreprise

Toute entreprise a une raison franche qui justifie son existence sur le marché et c’est bien évidemment la notion de finalité.
La fonction économique de toute entreprise consiste à satisfaire les besoins de la population ciblée en produisant les biens qu’ils demandent et en offrant les services espérés. En revanche, cette fonction économique n’est pas le motif de leur existence puisqu’elle ne répond pas aux aspirations des fondateurs et directeurs de l’entreprise.
La finalité de l’entreprise est en étroite relation avec sa catégorie ainsi que le système social au quel elle appartient.
En général, les entreprises de type capitaliste aspirent à croître davantage le chiffre d’affaires pour satisfaire les ambitions des apporteurs de capitaux qui s’occupent également de la gestion (tant que le chiffre d’affaires est important, le profit le sera également pour le répartir entre les associés).
L’indice qui mesure le degré d’évolution d’une entreprise pour les capitalistes est le taux de rentabilité des capitaux : à quel degré le capital a contribué dans la rentabilité annuelle de l’entreprise ? (on le calcule par le rapport de profit aux capitaux engagés).
En revanche, on trouve une certaine distinction entre les apporteurs de capital et les gérants dans certaines entreprises capitalistes. Chacune de ses parties a des finalités distinctives puisque les dirigeants sont à la recherche de la sécurité, avoir une certaine indépendance financière, prestige, pouvoir, faire plaisir aux clients et au personnel de l’entreprise et autres objectifs tracés suivant sa perception.
Pour plus de crédibilité, il faut savoir que dans les grandes entreprises on distingue deux genres d’associés :

  • Associés minoritaires possédant un capital minime et donc ils n’ont pas la possibilité de contribuer dans la gestion de l’entreprise mais plutôt de recevoir chaque la partie de bénéfices qui leur revient suivant leur apport,
  • Associés majoritaires qui détiennent un capital énorme et donc ils font partie de la direction.

Pour un pays à économie de marché, une grande partie des entreprises ont tracé des finalités bien diversifiées :

  • Les coopératives ont le but de répondre aux besoins d’une cible de travailleurs ou de clients,
  • Les entreprises publiques ont comme finalité de mettre à la disposition de la communauté un service de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *